Les Grys Grys

16

En 2010, cinq gamins qui s’emmerdaient dans leur ville cévenole ont décidé de créer un groupe et de partir sur les traces de Bo Diddley et Muddy Waters. Reprises obscures et survitaminées des Yardbirds, Master Apprentices, Q65, arrangements explosifs, énergie à revendre, en quelques années, les principaux festivals indépendants de France et d’Europe leur ont ouvert leur scène: Le Funtastic et Purple Week-End en Espagne, le Beat Bespoké à Londres, le Festival Beat en Italie, le Berlin Beat Explosion en Allemagne, la liste est longue. Invités par le festival Tiki Oasis à San Diego, une tournée américaine a suivi en 2017. Au fil des années le son des Grys-Grys s’est teinté de psych-punk, pour un résultat plus personnel et actuel, qui pourrait rappeler « Help » des Oh Sees, « Nonagon Infinity » de King Gizzard & the Wizard Lizard ou encore « Fuzz » le side project de Ty Segall et Charles Moothart. Ils ont acquis l’expérience nécessaire pour enfin d’atteindre leur but suprême: la confection toujours difficile du premier album, ici album de compositions originales. L’enregistrement a été réalisé dans les studios Toe Rag à Londres sous la direction du sorcier Liam Watson déjà producteur de l’immense succès « Seven Nation Army » des White Stripes. Le disque tant attendu par une cohorte de fans est fin prêt. Une tournée de 19 dates est prévue en mai et plus de 50 dates européennes déjà planifiées dans les mois à venir. L’année 2019 sera celle des Grys-Grys. Les murs de la maison rock’n’roll n’ont pas fini de trembler…

45 tours disponible  ( State Records ) .

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, texte

https://www.facebook.com/LesGrysGrys?fref=ts

Top