The Jim Jones Revue

Nominé groupe Live de l’année 2011 en Angleterre par le magazine Artrocker après l’avoir été en France dans le Rock & Folk (déc. 2010), the Jim Jones Revue représente le Rock’n’Roll de maintenant avec ses références à l’histoire et l’énergie débridée d’aujourd’hui.
Le groupe est reconnu sur toute la planète comme brûlot ardent sur scène.

 » La Revue se paye une réputation que bien d’autres gangs aimeraient lui ravir : celle de meilleur groupe live du circuit  »
Rolling Stone
 » Du rock, direct, avec Jim Jones Revue et la bonne allure de The Savage Heart ( … ) Conquérant .  »
Le Monde
 » Bref, dans le genre pur concert de rock’n ‘roll à l’ancienne, on ne fait pas beaucoup mieux actuellement !  »
Télérama
 » Ce pacte entre deux grandes familles de pyromanes patentés relance la Jim Jones Revue vers une férocité plus contrôlée et d’autant plus cyniquement dangereuse.  »
Les Inrocks
 » Tremblez pauvres fous, le fascinant Jim Jones revient prêcher son venimeux garage rock avec le nerveux  » The Savage Heart  » . Une machine de guerre rutilante, dont le carburant explosif provient aussi bien des émeutes anglaises que de la sauvagerie de The Birthday Party .  »
Plugged
 » Entre moments de bravoure déglinguée, croisements hasardeux entre blues trash et garage et tension permanente,  » The Savage Heart » n’a pas usurpé son titre .  »
Rock’n’Folk
 » Foudrant à l’usage, ce Jim Jones Revue 3 patibulaire fait du bien en secouant. Trêve de chichi, sauvagerie.  »
Télérama

The Savage Heart  ( Pias )

http://www.jimjonesrevue.com
http://www.facebook.com/thejimjonesrevue
Top